PORSCHE 356b T6 90S 01/1962

PORSCHE 356b T6 90S de 01/1962

Rare version sportive 90s, notre 356b est strictement d’origine.

De couleur « Ruby Red », sa peinture est d’origine. Elle a subi les affres des années. Par endroits fanée, à d’autres rayée, elle n’a jamais été repeinte. La patine est étonnante et nous avons fait le choix de la laisser d’origine. La mécanique, les freins, les trains roulants ont par contre été restaurés et notre 356 fonctionne parfaitement. Avec son moteur de 90 cv, elle peut atteindre les 180 km/heure sans effort. Elle dispose de son manuel d’utilisation, de son attestation Porsche et de sa carte grise de collection. Pour qui souhaite une auto authentique, elle est la candidate idéale. En effet, son châssis est exempt de corrosion. Toutefois, selon le désir du client, nous pourrions envisager de lui appliquer une peinture complète. A noter : les numéros sur les clignoteurs (avant et arrière) attestant de son authenticité et de son originalité.

 

75000 euros

 

PORSCHE 356c 04/1964

PORSCHE 356c de 04/1964

Produite seulement en 1964 et en 1965, la 356C est la plus aboutie des 356.

Equipée de 4 freins à disques et d’un moteur de 75 cv, elle est capable

de rouler à plus de 175 km/h avec une facilité déconcertante.

Rare de cette couleur (Sky Blue 6403), notre 356c est Matching numbers & Color.

L’intérieur tout cuir est également bleu. Restaurée à grands frais depuis le châssis par un spécialiste reconnu, elle dispose de son dossier de restauration, de son attestation Porsche, de sa trousse à outils, de ses manuels d’origine et de son expertise.

En carte grise française normale, elle se présente aujourd’hui en état concours.

A noter : les chiffres apparaissant sur les clignoteurs (avant et arrière) …

110000 euros

AUSTIN SEVEN SINGLE SEATER 1934

Exceptionnelle monoplace Austin Seven ex usine.

Moteur 11000 cm3 à compresseur

Boite à 4 rapports + Marche Arrière

Dossier historique avec documents d’origine et factures

Entièrement restaurée – Eligible toutes grandes épreuves classiques.

-75000€-

 

 

JAGUAR Type E Cabriolet 4,2L

Présentée au salon de l’auto de Genève, la Type E fit l’effet d’une bombe !

Elle succède à la gamme des XK et sera produite en coupé et cabriolet jusqu’en 1975.

Châssis n° 1E16491, Matching Numbers, notre « E type » série 1 et 1/2 a été immatriculée la première fois le 14/09/1968.

Restaurée récemment depuis le châssis elle a également été fiabilisée en vue d’effectuer de trés longs trajets lors de voyages à l’étranger ou de rallyes touristiques.

Elle est donc équipée de :

  • Radiateur surdimentionné à double ventilateur
  • Alternateur et démarreur optimisés
  • Allumage électronique
  • 3 carburateurs Weber 45 DCOE
  • Echappement inox
  • Boite mécanique à 5 rapports etc..                      

                                                                            – 139000 euros –

 

ISO GRIFO – 1973

Châssis N° 410 sur les 411 produits.

1 des 34 exemplaires avec moteur FORD.

  

#

Iso Grifo 1973

Conçue par Giotto BIZZARRINI (ingénieur en chef chez FERRARI et un des créateurs de la 250 GTO) et carrossée par BERTONE, la GRIFO était à sa sortie la voiture de série la plus chère au monde. Capable de performances hallucinantes (Vmax 300km/h) elle était également d’un luxe inouï pour l’époque.

Notre Grifo, châssis 410 sur les 411 produits (le 412 étant un châssis refrappé) est donc l’avant dernière ISO fabriquée.

Strictement d’origine, elle est une des 34 Grifo équipées du moteur FORD (toutes les autres étaient motorisées par Chevrolet). Il s’agit du 351 CLEVELAND. Ce moteur est réputé pour sa fiabilité et son faible coût d’entretien.

Très en avance sur son temps, la Grifo est plus performante que bien des sportives actuelles et plus confortable que bien des limousines d’aujourd’hui. Très très rapide sur autoroute, elle cruise à 3000 t/mn à des vitesses inavouables.

N’ayant eu qu’un seul propriétaire italien de 1973 à 2012 son historique est limpide. Elle est équipée d’origine, de la climatisation, de la direction assistée et de la radio . D’origine également 4 magnifiques jantes mono écrou Campagnolo en magnésium.

L’échappement tout inox émet un merveilleux feulement et le tachymètre gradué jusqu’à 320 km/h indique 51900 kms. L’intérieur recouvert intégralement de cuir bleu ciel est dans un excellent état d’origine et la peinture de sa carrosserie, composée de multiples couches, a des reflets changeants selon l’exposition.

Quasiment unique en France, notre Grifo possède une carte grise française de collection, sa carte d’identité FIVA et son rapport d’expertise.

Considéré par les connaisseurs comme le Graal d’une collection, la Grifo représente le meilleur des placements possibles et comparée aux autres italiennes célèbres elle a l’avantage d’un coût d’entretien et d’utilisation dérisoire.

#

– PSD –

FERRARI BB512 Verde Germoglio

Présentée officiellement au salon de Paris 1976, la nouvelle Ferrari BB512 est équipée, comme son nom l’indique, d’un moteur 12 cylindres à plat de 5 litres de cylindrée en position centrale-arrière développant 360 cv.

La production s’arrête en 1981 après la livraison de 929 exemplaires et la BB512 est remplacée par la BB512i (à injection) moins puissante en raison de la nouvelle norme anti-pollution américaine.

Rare couleur « Verde Germoglio« , notre Berlinetta Boxer 512 est de février 1980. C’est donc le modèle le plus désirable. Elle affiche 82000 kms au compteur et a bénéficié d’un entretien rigoureux en concession Ferrari. L’embrayage vient d’être changé, en effet, ce n’est pas une auto de musée, elle est utilisée régulièrement pour de longs périples. Elle vient d’être chaussée de 4 nouveaux pneus (les fameux Michelin XWX) dans les dimensions préconisées par le constructeur selon l’étiquette encore présente sur le pare-brise. Vendue neuve par les Ets Pozzi, c’est une auto française, en carte grise normale, qui a connu 3 propriétaires successifs.

Le bruit produit par son échappement inox est tout simplement magique, le couple de son moteur permet de rouler dans une circulation dense et sa puissance, toujours présente, procure des sensations uniques, quant à sa ligne ….!

L’acquisition de cette véritable icône est sans conteste un des placements les plus sûrs du marché.

330000 euros

PORSCHE 993 Carrera Cabriolet 1996

Pour beaucoup de Porschistes, la série 993 restera la dernière « vraie » Porsche avec un moteur 6 cylindres à plat refoidi par air. Version « Variocam » 286 cv et boite mécanique. Notre 993 dispose également d’un échappement Sport, d’une suspension Sport, de la climatisation et de la capote électrique. Historique connu, son compteur affiche 136000 kms. Elle est livrée avec expertise, carnet d’entretien, dernière révision effectuée et double des clefs.

– 69000 euros –

 

PORSCHE 911 2.4T Targa MFI 1972

Notre Porsche 911 2.4T Targa de 1972 est une des rares versions équipées d’origine de l’injection mécanique MFI en remplacement des carburateurs Solex-Zenith jugés trop polluants (223 exemplaires produits). Son moteur – 911/51 – développe 140 cv et s’avère d’une souplesse étonnante.

 

  • Restauration totale depuis châssis pour un coût de 130000 euros
  • Expertise / livrets d’origine / factures
  • Matching numbers & color
  • Modèle trappe à huile
  • Date 1ere immat : 12/04/1972

 

-140000 €-

FERRARI 365 GT 2+2 1970

Produite à 801 exemplaires de 1967 à 1971, le coupé 365 est équipé d’un V12 dérivé du fameux « Colombo » . Alimenté par 3 carburateurs Weber 40 DF/1, il développe 320 cv.

Capable de rouler à 240 km/h avec 4 personnes à bord, c’est d’abord le son magique du moteur que l’on entend de loin …!

Notre exemplaire vendu neuf en France, se présente dans un  état strictement d’origine remarquable. Il a connu 3 propriétaires qui l’ont successivement bien traitée et très bien entretenue soucieux d’en conserver la valeur. Son tachymètre affiche seulement 54000 kms. Bien campé sur ses jantes Dunlop équipées des fameux Michelin XWX, c’est un vrai régal sur la route distillant des sensations oubliées tout en se permettant de doubler allègrement mais avec classe…!

 

-275000€-

 

MERCEDES 280 SL Pagode 1971

Arrivée d’une nouvelle Mercedes 280 SL « Pagode ».

Celle-ci, de 01/71, 3 places, est équipée d’une boite auto à 4 rapports, de la climatisation et de son autoradio d’origine Becker.

Restaurée depuis le châssis sans souci de dépenses, rien n’a été oublié et un gros dossier relate, étape par étape, sa restauration. Il est bien sûr livré avec l’auto.

Idéale pour une utilisation journalière grâce à sa fiabilité légendaire, la « Pagode » et surtout la 280 SL représente également un des meilleurs placements du marché, en effet sa côte ne cesse de grimper.

 

-119000€-